22/05/2022 - 25/09/2022
Horaires: 
14h - 18h du mercredi au vendredi / 14h - 19h samedi et dimanche
Vernissage: 
samedi 21 mai, 18h30

Frac Franche-Comté, Cité des arts, 2 passage des arts, 25000 Besançon
03 81 87 87 40

Roman Signer, Tombé du ciel

La nouvelle exposition du Frac est consacrée à Roman Signer.

Roman Signer, Salut, 2010. Collection Frac Franche-Comté©Roman Signer, photo : Michael Bodenmann

La nouvelle exposition du Frac est consacrée à Roman Signer. Né en Suisse en 1938, sur un continent européen en proie aux fureurs d’une guerre qui l’a profondément marqué, l’artiste est mondialement connu pour ses actions au cours desquelles il utilise des explosifs, mais aussi des phénomènes naturels comme la force du vent ou de l’eau, pour réaliser des « microspectacles ou non-événements » : des instants furtifs et néanmoins magiques de déflagrations, de chutes ou d’envols qu’il s’attache à saisir par la photographie ou la vidéo et auxquels il donne un prolongement sous forme de sculptures et d’installations. L’ensemble participe d’une oeuvre que l’artiste qualifie de « sculpture du temps ».

Autour de quelques oeuvres antérieures à 2020, notamment Klavier (2010) entrée récemment dans les collections du Frac ou des vidéos d’actions qui retracent le parcours de l’artiste, l’exposition Tombé du ciel rassemble de nombreuses oeuvres inédites qui relèvent d’un processus aboutissant à la transformation de matériaux pauvres et de la collision d’objets du quotidien (bidons, parapluies, tables, kayaks, chapeaux, véhicules...) : des propositions qui font dériver la sculpture vers le champ de l’expérimentation et de ses corollaires – l’aléatoire, l’accident, le danger, la catastrophe... Les oeuvres qui composent ainsi l’exposition suggèrent ou mettent en oeuvre le mouvement. Elles évoquent les prémisses, l’attente et les résultantes d’un processus dynamique qui semble parfois braver les lois de la physique. Quelque chose est arrivé, arrive ou va survenir au coeur de ces oeuvres s’inscrivant dans des narrations improbables et absurdes, défiant tout autant notre société du spectacle que notre monde marqué par l’idéologie du progrès et la recherche outrancière de performance.

L’exposition rend ainsi hommage à un artiste dont l’oeuvre a renouvelé la tradition de la performance et profondément marqué toute une génération d’artistes tels Fischli et Weiss ou Erwin Wurm, et qui n’a eu de cesse, depuis le début des années 1970, d’interroger la sculpture à l’aune du temps.

Sylvie Zavatta

Roman Signer est né en 1938 à Appenzell en Suisse. Il vit et travaille à Saint-Gall, Suisse. Depuis le milieu des années 70, les oeuvres de Roman Signer activent et réactivent des paradoxes. Les micro-spectacles ou non évènements qui résultent de chacune de ses oeuvres questionnent l’économie du spectacle, l’idée du rendement, l’obsession de l’efficacité et notre enracinement profond dans le fonctionnalisme. Principalement connu pour

ses « Actions » et régulièrement étiqueté comme artiste pyrotechnicien ou « artiste de l’explosion », Signer refuse cependant de se laisser circonscrire par l’abondante littérature et les commentaires gravitant autour de son oeuvre.

Le format même qu’il a inventé englobe indifféremment la performance, la sculpture, le dessin, l’installation, la photographie et la vidéo. Il s’agit de révéler voire de suspendre le processus de création afin de structurer le temps, d’attirer le regard sur l’à peine visible.

Signer s’évertue ainsi à reproduire ce moment magique, devenu quasi rituel dans son travail : celui ou la furtive transformation de la forme et de la matière est rendue possible. Il combine la simplicité des gestes ou des objets à la complexité de dispositifs techniques et de phénomènes physiques qu’il déclenche sans pour autant vouloir les contrôler. Exerçant une présence physique ou auratique, Signer se retrouve tour à tour déclencheur placé hors-champ, cascadeur ou figure sisyphéenne de son propre univers.

Son travail est présent dans plusieurs collections publiques dont : Museum Of Old And New Art (MONA), Tasmanie ; Musée National d’Art Moderne, Paris ; FNAC, Paris-La défense ; Frac Franche-Comté, Besançon ; Frac Ile-de-France, Paris ; Museum für Moderne Kunst (MMK), Frankfurt/Main ; Kunstmuseum St.Gallen, St. Gallen ; Kunsthaus, Zug ; Kunsthaus, Zurich ; MOCA Grand Avenue, Los Angeles.
Expositions personnelles : Skizzen, Museum of Fine Arts, Chur/CH (2020) ; New Sculptures, Videos and Installations, Kunsthaus Zug, Zug/CH (2019) ; Roman Signer, Film & Video: 1975-1989 and Now, Luxelakes – A4 Art Museum, Chengdu/ROC (2018) ; Le temps gelè / Die gefrorene Zeit, Centre de la photographie, Genève/CH (2016) ; Roman Signer: Slow Movement, The Barbican Curve, Londres/UK (2015) ; High Line Channel 22, ‘Kayak’, New York/US (2013) ; Kunsthalle Mainz, ‘Attila Csörgo und Roman Signer’, Mainz/DE (2012) Art:Concept, Paris/FR (2011) ; Four rooms, one artist, Swiss Institute, New York/US (2010) ; Secession, Vienna/AT (1999) ; Swiss Pavilion, 48th Venice Biennale, Venice/IT (1999).
Roman Signer - Tracks ARTE
Roman Signer, Tombé du ciel